Migration SEO : Comment mettre en place un plan de migration ?

Dans cet article nous allons voir le process que j’utilise dans le cadre d’une migration SEO de site web. Une migration SEO, ça se prépare, ça ne se fait pas en 1 semaine ! D’abords, il faut consulter toutes les parties prenantes (développeur, rédacteur etc…) au préalable, pour établir une roadmap et un calendrier des tâches. Cette opération va faire en sorte que votre migration de site se passe dans les meilleurs conditions possibles. Je vais donc vous présenter dans cet article la roadmap d’un plan de migration SEO que j’utilise mais que j’adapte en fonction des contraintes de chaque projet. Cela permet de partir sur une bonne base. Une migration SEO, c’est aussi l’occasion de réfléchir à une re-structuration du site, dans le but d’améliorer l’expérience utilisateur et en même temps l’optimiser pour le SEO. Je vais donc vous présenter un plan de migration.

Pré-requis : Avoir accès au Google Analytics et à la Search Console du site.

1- Audit de pré migration sur l’ancien site

Cet audit nous permet de faire un état des lieux du site existant, afin de prioriser les urls importantes, le but étant de garder le jus SEO de ces urls vers les nouvelles urls du nouveau site. Autre intérêt de cet audit, c’est de faire en sorte de garder le même nombre de pages indexées par google sur le nouveau site.

  • Faire l’arborescence du site
  • Identifier les principaux mots clés et principales pages, afin d’y prêter attention lors de la redirection vers les nouvelles urls, dans le but de garder le jus SEO existant et le maintenir voire même de l’améliorer lors des redirections. Pour obtenir ces informations, il faut se rendre dans la Search Console du client et aller sur l’onglet “liens”. 
  • Extraire les principaux backlinks. (dispo dans la Search Console du site)
  • Checker le temps de chargement du site sur desktop et mobile. (avec PageSpeed)
  • Checker la santé générale du site via un outil d’analyse. (type semrush ou majestic)
  • Identifier la structure Hn et meta : page d’accueil, page catégorie et page produit.
  • En fonction de ce qui ressort de tout cela, effectuer des recommandations pour la suite de la migration.

Exemple de plan d’audit de pré-migration : 

1- Audit de contenu

  • Arborescence du site (permet d’avoir une visions d’ensemble du site)
  • Les principaux mots clés à sauvegarder
  • Les principales pages à sauvegarder 

2 – Audit technique

  • Temps de chargement du site
  • Santé générale du site (nombre d’erreurs)

3 – Audit de popularité

  • Liste des backlinks les plus importants

4 – Recommandations

À la fin de cet audit, vous avez donc décidé :

  • de la nouvelle structure des urls
  • d’une potentielle nouvelle arborescence.
  • Cet audit, c’est l’occasion de partir sur une re-structuration du site à différents niveaux. Pour prendre une telle décision il faut échanger avec toutes les parties prenantes, les équipes marketing, de designer UX/UI et de développement. Une fois que vous avez statué sur tout cela, vous passez à l’étape suivante qui est la migration de données.

2 – Migration des données

L’étape de la migration de données, peut prendre 1 à 2 semaines, est une étape très importante, on migre les données de l’ancien site vers le nouveau site. Si vous avez un ou des développeurs à disposition et apte à faire cette migration de données, c’est tant mieux pour vous !
Sinon je vous conseille de passer par un prestataire externe, à titre personnel, je fais appel à Litextension qui est spécialisé dans cela. Les échanges se font en anglais. Ils sont capables de gérer différents types de migration de données peu importe ce sur quoi votre site est codé. Que ce soit d’un CMS à un autre ( De Wix à shopify par exemple), ou alors votre si site est en FromScratch vers un CMS. Je fais appel à eux très régulièrement je n’ai jamais rencontré de problèmes majeurs. De plus, leur service client est assez réactif.

Bien entendu, il y’a d’autres solutions qui permettent de gérer cette migration de données, je vous ai parlé de celle-ci, car c’est celle que j’utilise dans chaque projet de migration SEO.
Vous avez terminé votre migration de données, on peut donc passer à l’étape suivante : la refonte de site.

3 – Refonte de site 

En tant chef de projet/consultant SEO, nous n’avons pas les compétences techniques nécessaires pour effectuer une refonte de site. La refonte de site est effectué par des développeurs. Vous avez donc un rôle de superviseur sur cette partie. Vous devez vous assurer que les recommandations techniques SEO que vous avez indiqué au préalable soient bien prises en compte, dans le développement du site. Cette partie peut prendre un peu de temps, selon l’ampleur du projet, cela peut aller de 1 à 3/4 semaines.

4 – Changement de DNS et plan de redirection

  • Pour effectuer le changement de DNS il faut se rendre ………..
  • Le plan de redirection est un étape primordiale, à effectuer avec beaucoup d’attention et de précision. J’ai rédigé un article sur la mise en place d’un plan redirection, je vous invite donc à le consulter ici, avant de passer à la prochaine étape.

5 – Audit de post-migration sur le nouveau site

Pour effectuer cet audit de post-migration, on part sur le même plan que j’ai mis en place pour l’audit de pré-migration. On part donc sur un comparatif des données recensées

S’il y’a des changements majeurs qui sont constatés, faire les recommandations nécessaires

4.9/5 - (17 votes)